• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Pas assez d’argent

Pas assez d’argent - Stef Perreault

J’aurais bien voulu suivre la formation injection botox qui sera donnée sous peu près de chez moi, mais je vais devoir attendre à la suivante, si elle se donne encore ici. Je n’ai pas assez d’argent en ce moment pour la payer, et il va falloir que je trouve une solution pour pouvoir éventuellement, me former dans ce domaine, ou dans un autre qui pourrait m’intéresser.

Je ne sais pas encore comment je pourrais y arriver. Je viens d’un quartier assez pauvre, et mes parents ne sont pas en mesure de pouvoir m’aider. Je cherche à trouver des cours qui vont me sortir de ma situation, et pour ce faire, il va peut-être falloir que je me trouve un autre emploi à temps partiel.

J’ai déjà beaucoup de pain sur la planche. J’ai quitté l’école secondaire à cause que ma copine était enceinte, et je me sentais responsable pour le bébé. Bon, c’est la chose à faire, bien sûr, et je n’aurais pas fait la gaffe de lui dire de se débrouiller par elle-même. Je ne suis pas le genre d’homme à nier ce qui me revient. Même si nous ne sommes plus en couple, il faut que cet enfant soit bien élevé, bien logé, et qu’il puisse être nourri adéquatement. Je ne cherche pas à l’habiller selon les grandes marques de vêtements, mais sa mère y tient. Par contre, je refuse de lui donner plus que ce dont l’enfant aurait besoin pour s’habiller convenablement ailleurs, comme dans un magasin de vêtements usagés. Elle n’a aucune raison d’exiger de sommes aussi exagérées pour un bébé qui grandit très rapidement.

Mais, pour le moment, sans mon diplôme d’école secondaire, je n’ai pas beaucoup d’options pour ma formation. Je prendrai ce qui se présente, et qui n’exige pas ce papier qui ne vaut pas grand-chose ailleurs. Selon moi, ça ne devrait pas être aussi compliqué de se trouver un emploi sans ce diplôme, car beaucoup de postes n’exigent aucun élément qu’on apprend à l’école, surtout au secondaire. Je peux comprendre que bien des boulots demandent qu’on sache lire et écrire, bien sûr, et de se servir d’un ordinateur. Mais de là à devoir comprendre les mathématiques et les sciences naturelles, par exemple, pour pouvoir obtenir une job comme ramasser les déchets de la ville ? Pourquoi ce serait ainsi ?

Je ne vais pas retourner à l’école secondaire. Je ne pense pas que j’en aie besoin pour occuper un bon travail éventuellement.

 

The author:

author

Célibataire à mi-temps, professeur de français intérimaire, je me consacre à l’écriture de nouvelles depuis plusieurs années. Entre les remous de ma vie amoureuse, professionnelle et familiale ma vie est souvent chamboulée. Laissez-vous attirer par le charme de mes tribulations hebdomadaires.